Lecteur carte bancaire

Écrit par les experts Ooreka

Pour les commerçants.

Pour pouvoir accepter le paiement par carte bancaire, les commerçants sont tenus de s'équiper d'un lecteur de carte bancaire, appelé aussi terminal de paiement électronique (TPE).

Lecteur carte bancaire : un système connecté et sécurisé

Lecteur carte bancaire

Le lecteur de carte bancaire doit être connecté au réseau interbancaire des cartes bancaires, à l'aide (au choix) :

  • d'une ligne téléphonique,
  • d'un boîtier ADSL,
  • d'une puce installée sur le terminal de paiement.

La gestion du réseau est assurée par le GIE carte bancaire (Groupement d'intérêt économique) qui garantit des transactions sécurisées.


Les étapes de la transaction du lecteur de carte bancaire

En cas de paiement avec le lecteur de carte bancaire :

  • le commerçant entre le montant de la transaction et valide,
  • le client insère sa carte dans le lecteur,
  • le lecteur détecte la présence de la carte bancaire et demande le code,
  • le client saisit son code confidentiel et valide,
  • le terminal réalise ou non une demande d'authentification au serveur de la banque du client.

Les différentes réponses possibles du lecteur :

  • paiement accepté : la transaction est acceptée,
  • paiement refusé : la transaction est refusée,
  • appel phonie : le nombre de transactions autorisées est dépassé.

Si le paiement est accepté, le transfert de fonds s'effectue du compte du client vers le compte du commerçant.

Bon à savoir : Toute transaction supérieure à 100 € fait l'objet d'une demande d'autorisation.

Obtenir un lecteur de carte bancaire : achat ou location ?

Le Terminal de Paiement Électronique (TPE) peut être :

  • loué à la banque du commerçant dans le cadre d'un contrat qui peut prévoir la maintenance et la mise à niveau logicielle,
  • acheté par le commerçant qui doit alors en gérer la maintenance.

En cas d'achat, le contrat oblige le commerçant à prendre un abonnement pour la maintenance du terminal de paiement.

Les contrats de location contiennent une clause déterminant le nombre maximal de transactions : en cas de dépassement, le commerçant est tenu de demander une autorisation à la banque.

Les terminaux de paiement électronique peuvent intégrer, pour chaque paiement, une demande d'autorisation au serveur de la banque du client, garantissant ainsi chaque transaction.

Terminal de paiement électronique : un coût important

Le prix moyen d'achat d'un terminal de paiement oscille entre 500 et 700 €.

Le contrat de maintenance varie de 120 à 200 € par an.

Pour une location, le montant dépend du contrat :

  • nombre de transactions,
  • service d'authentification.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
jean- pierre theisen

tous investissements, crédits,assurances personnes | theisen patrimoine conseil

Expert

jean-claude m

courtier et conseil en entreprise

Expert

jean-marie mouton

expert comptable

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Vous cherchez une banque ?

Arrêtez de vous ruiner en frais bancaires !

Comparez et choisissez la meilleure offre.

Gratuit et sans engagement !



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.